Automobile Club d'Aix et du Pays d'Aix

Rechercher

LE Porsche CC 2014 en Ardèche : Une Cure de Jouvence!!!!!

Publié le 06 juin 2014

L’Ardèche, ses châtaignes, ses fromages de caractère, les miels et myrtilles, les oliviers et huiles méridionales, les marrons glacés et … les spéciales mythiques, du Rallye de Monte Carlo.

 

Ne rêvons plus, l’Automobile Club d’Aix en Provence et du pays d’Aix, en collaboration avec le Club Porsche Méditerranée, nous a donné rendez-vous du 28 mai au 1er juin 2014, pour une sortie : « Découverte et gastronomie » dans cette Ardèche, ou le doux soleil du sud met en lumière des reliefs aux contrastes forts, idéal pour la balade.

A VALS-les-BAINS, nous sommes hébergés durant tout le séjour au Grand Hôtel des Bains, qui surplombe la charmante cité thermale.

 

Jean-Jacques Enoc, président de l’A.C.A. et membre du Porsche Club Méditerranée, nous accueille, en cette matinée du 28 mai 2014, avec toute son équipe d’intervenants (8 personnes dont 2 photographes).

 

Les bagages déchargés, un roadbook très détaillé est remis à chacun des 48 équipages avec la plaquette souvenir, le sticker officiel apposé sur le parebrise ; les pilotes vont parquer leurs merveilleuses machines sous les arbres du parc municipal, gardé.

L’apéritif de bienvenue est pris à l’extérieur de l’hôtel, auprès de la piscine, les conversations sont animées entre les participants qui ne se sont pas vus depuis longtemps, et les nouveaux membres qui découvrent la belle ambiance des Clubs Automobiles.

Nous ferons mieux connaissance encore au cours du déjeuner, pris au Grand Hôtel, avec des participants venus de toute la France, et même d’Allemagne et du Luxembourg.

 

A 15 heures, Denis Demaria, le Directeur de route, donne le départ (compteurs à zéro !) pour un premier galop dans le Parc Régional des monts d’Ardèche. Pas moins de 5 cols au programme ! on comprend mieux pourquoi les organisateurs de rallye choisissent ces routes ardéchoises : paysages typiques et vielles pierres, couleurs incomparables des étendues sauvages ; les six-cylindres rugissent de plaisir dans les montées comme dans les descentes.

Au retour à Vals-les-Bains, le groupe A va visiter et déguster les différentes bières de la Brasserie; le groupe B ira goûter l’eau ferrugineuse des Thermes de Vals les Bains, un peu moins attrayante certes, mais plus salvatrice !. On inversera les visites demain.

 

Jeudi 29 mai : Deux pépites dans la matinée : les Gorges de l’Ardèche et l’Aven d’Orgnac. Certains ne viennent en Ardèche que pour voir ces deux merveilles.

200 kilomètres prévus aujourd’hui, pour ceux qui suivent le road book, et plein de ces beaux virages qui nous ravissent.

Les Gorges de l’Ardèche, c’est 32 kilomètres de gorges creusées dans le plateau calcaire, entre Vallon Pont d’Arc et Saint Martin d’Ardèche, c’est aussi 1600 hectares classés en Réserve Naturelle Nationale et un millier d’espèces végétales et animales, qui font de ce site, une exception de démesure et l’un des plus remarquables et spectaculaires de France.

La route qui surplombe les gorges est jalonnée de grottes et de belvédères qui nous ouvrent des panoramas et des points de vue inattendus et impressionnants.

Avec le canyon, le Pont d’Arc qui est une arche de pierre de 60 mètres, et les falaises surplombant à plus de 300 mètres la rivière Ardèche, c’est un lieu grandiose et monumental que seule la nature pouvait façonner.

Après l’ivresse du grand air et de l’altitude, nous plongeons dans les entrailles souterraines de l’Aven Orgnac. Quelques marches à descendre et nous accédons aux deux hectares ouverts au public, sur les vingt que compte la grotte. Alors commence une visite rythmée par une mise en lumière séquencée, d’une des plus belles grottes d’Europe. Sous des plafonds qui atteignent plus de 50 m de hauteur, nous admirons une grande diversité de concrétions, qui vont des plus fines cristallisations aux énormes stalagmites. Emerveillement devant les palmiers géants, les piles d’assiettes et les majestueuses draperies, joyaux géologiques uniques en France

La grotte a obtenu le label Grand Site de France en 2004. Elle est divisée en trois salles ; dans la salle Robert Joly, du nom du découvreur du site, on voit à la verticale, l’ouverture par laquelle, lui et son équipe de spéléologues, ont pénétré dans la caverne. Ensuite la salle du chaos, cette salle s’est formée il y a 15000 ans, alors que la formation géologique de la grotte s’étend sur 100 millions d’années. Enfin dans la salle rouge, qui est un vestige de la galerie originelle, on termine la visite, par un spectacle son et lumière envoutant.

Après avoir descendu 700 marches, nous sommes à 121 mètres sous terre, et pour remonter….ouf ! Il y a 2 ascenseurs.

A la surface, apéritif agrémenté de produits locaux, avant de déjeuner. Retour à Vals-Les-Bains par Les Vans et l' Argentière.

 

Diner au Grand Hôtel des Bains, cet hôtel qui fut construit, pour la partie centrale, en 1857, sous NAPOLEON III, devait recevoir l’impératrice Eugénie, mais qui finalement se rendit à Biarritz. Par contre le Général de Gaulle, lui, vint dans cet hôtel en 1961. Il y avait cette année-là des « événements », et sa venue ne fut décidée que tardivement. Il souhaita manger des truites sauvages de l’Ardèche ; branlebas le combat pour pêcher 160 truites, car il y avait 160 personnes prévues au repas ! Vu la quantité de poissons nécessaire et le peu de temps disponible, on eut recours à la pêche électrique (avec des raquettes).

Quel « grand membre » a dormi dans la chambre occupée par le « grand Charles » ? Encore un mystère de l’histoire…

 

Vendredi 30 mai 2014 : 237 kilomètres pour grimper jusqu’au Mont Gerbier de Jonc, un col et une petite collation au pied du mont, puis un regroupement à FAY SUR LIGNON, le maire de ce village, nouvellement élu, souhaitant nous recevoir, nous accueille sur la place du village et nous offre une dégustation de produits du terroir.

Sur les excellentes routes de Haute Loire, nous ferons halte à SAINT BONNET LE FROID. Déjeûner chez Viviane et André Chatelard. André qui est un ancien pâtissier, nous régale de truites du lignon, de belle charcuterie, fromages et vins de l’Ardèche. Il vient après le café, avec son épouse faire la photo souvenir au milieu de nous tous. Son restaurant est en bonne place dans les guides gastronomiques, et c’est mérité.

Pour les pilotes : deuxième dessert, la surprise du chef : la Spéciale Monte Carlo : St Bonnet / St Bonnet, 26 kilomètres sur une route étroite, bitume tout neuf et virages torturés à souhait, bonheur presque parfait (presque, car route ouverte).

Retour à Vals les Bains en passant au Cheylard. Dîner et soirée dansante au Grand Hôtel des Bains, ça bouge avec l’A.C.A. !

 

SAMEDI 31 MAI 2014

Ça commence fort, par BURZET, et toujours ces beaux parcours où se mêlent le plaisir de la conduite et les vues magnifiques sur une nature éclatante en cette saison ; routes forestières, tapis de genêts, horizons sauvages et aussi des cols, où nous croisons les cyclistes, qui s’entraînent pour « L’Ardéchoise », célèbre course de 200 kilomètres où plus de 10000 participants se tireront la bourre, et seront fiers d’arborer le maillot de la course, quand ils rentreront dans leur club.

Déjeuner à BLAVOZY, à l’environnement bucolique et sous le soleil, qui nous accompagne depuis trois jours.

A la fin du repas, la direction du « Porsche Coupé Cabriolet » nous annonce, en compagnie d’un imprésario très connu, une surprise pour le soir, il s’agirait d’un spectacle son & lumière.

Après-midi, visite de la distillerie, où nous seront dévoilés les secrets d’élaboration de la Verveine de Velay, suivie d’une dégustation de thés, liqueurs, bonbons, alcools, et autres produits associés à la Verveine.

Grande soirée dansante « blanche » au Grand Hôtel des Bains, d’abord l’apéritif, remise des prix magique : tout le monde est premier, tout le monde reçoit des cadeaux (certaines trois !). A cette occasion, le maire de Vals les bains, Monsieur Flory, nous remercie, par un beau discours, d’avoir choisi sa ville pour notre séjour, et remet à chaque équipage un cadeau sous la forme d’une lithographie de couleur sépia, vantant, en 1900 déjà, les mérites de Vals.

 

Photos des gagnants, succulent repas comme d’habitude au Grand Hôtel, et présentation du fameux spectacle promis. Du balcon, on domine la scène où une Porsche magnifique (mais a-t-on déjà vu une Porsche non-magnifique ?) est stationnée, la sono est à fond et deux copilotes féminins viennent alors ouvrir rapidement les portes, stupéfaction, puis admiration : sous les portières, deux ronds lumineux éclairent le sol avec le logo Porsche coloré au milieu.

L’animation est à l’image de cette deuxième édition du Porsche C.C. : dynamique et brillante. Les « clubbers » mettront le feu au « dancefloor » jusqu’à une heure avancée de la nuit.

Pas d’accidents, pas de crevaisons, pas de pannes (normal, ce sont des Porsches). Au fait, trois « belles » adultes étaient parmi les participantes, et ont fait, comme les jeunes, les 780 kilomètres de la balade : il s’agit d’une 911 2,4 L de 1973, d’une Targa de 1972 et d’une 901/911 de 1963, 343 ème voiture sortie d’usine, 37000 km, ayant eu trois propriétaires seulement, un qui la gardera 40 ans, et aussi l’actrice Michelle Pfeiffer. Une organisation très présente, souriante et efficace, un parcours idéal. Chacun gardera un grand souvenir de ce séjour ardéchois.

Bonne humeur et convivialité étaient bien au rendez-vous. A propos de rendez-vous : vivement celui de 2015 !

                                                                                                                               Michel Le vecher

ACA Covoiturage

10160 inscrits

Stages de récupération de points de permis

Stages de 2 jours pour récupérer
4 points

Prochain stage
21 & 22 juin Inscrivez-vous en ligne !

+ d'infos

Automobile Club d'Aix-en-Provence et du Pays d'Aix
7, boulevard Jean Jaurès - 13100 AIX-EN-PROVENCE
Tél. : 04 42 23 33 73 - Fax : 04 42 23 13 77
aca@autoclubaix.com

http://www.autoclubaix.com/index.php?id=17